Déni démocratique : Notre profession de foi absente de la distribution aux électeurs

Dans de nombreuses circonscriptions le matériel officiel de certains candidats, qui avait pourtant été livré sans problème au prestataire privé chargé de la mise sous pli, n'est jamais arrivé au domicile des électeurs. C'est le cas dans notre circonscription : dans la plupart des enveloppes officielles, il n'y a ni notre profession de foi ni notre bulletin de vote pour Lucie Rousselou et Thomas Champigny. Dans le passé, cette mise sous pli et cette distribution était gérées par les préfectures, elle est désormais effectuée par une société privée, hors de contrôle des candidats.

Nous avons été reçus par la Préfecture, qui nous a annoncé qu'elle ne ferait rien pour palier à ce dysfonctionnement. De nombreux électeurs ne recevront donc pas notre matériel électoral - pourtant réalisé et financé par nos frais. Nous élevons la plus vigoureuse protestation contre ce déni démocratique, résultat de la politique de privatisation des services publics que ce gouvernement veut encore aggraver. C'est une irrégularité grave qui désavantage fortement notre candidature. Nous déposerons les recours nécessaires si cela devait entacher les résultats et nous empêcher d'atteindre le second tour.

D'ici là, vous pouvez consulter notre profession de foi en ligne sur cette page.

Lucie Rousselou, Thomas Champigny,
et le bureau de campagne de la France insoumise 4ème circonscription du Gard