Communiqué après les résultats - Merci à nos 5427 électeurs

Lundi 12 juin 2017

Au lendemain de cette législative historique, nous réagissons en demi teinte. D'abord nous souhaitons adresser de chaleureux remerciements aux 5427 électeurs qui se sont déplacés ce dimanche pour porter notre candidature. Un immense merci aux militants, nous avons grâce à eux animé une belle campagne et sans qui nous n'aurions pas fait ce score. Nous arrivons 4ème, devant les Républicains, et juste derrière le député sortant. (voir les résultats)

En effet sur un territoire historiquement communiste, avec un candidat PCF sur notre circonscription, nous dépassons le score national et installons le mouvement de la France Insoumise dans le paysage local.

A ceux qui nous demandent une consigne de vote, nous affirmons le plus distinctement qui soit qu'aucune voix ne doit aller au Front National.

C'est une législative historique dans la mesure où le niveau de l'abstention est le plus haut jamais connu de la Ve République. Nous interprétons ce score à l'aune d'une désaffection massive pour un scrutin législatif illisible, mal médiatisé et vidé de son sens. C'est un signal funeste pour notre démocratie, et au lendemain de ces élections, nous acquérons la conviction que tant que le vote ne sera pas obligatoire et que le vote blanc ne sera pas comptabilisé, il n'y aura plus d'expression démocratique dans ce pays. Les candidats LREM et FN se qualifient au second tour parce qu'ils arrivent aux deux premières positions sans pour autant avoir atteint les 12,5% des inscrits.

Historique dans la mesure où un parti constitué il y a peine un mois est en passe de rafler une majorité conséquente de sièges, une majorité de cadres supérieurs qui s'apprête cet été à abandonner leur pouvoir législatif pour permettre au gouvernement de légiférer par ordonnance. Emmanuel Macron par cette manœuvre politique signe l'arrêt de mort de l'assemblée nationale, la fin assumée du principe républicain de séparation des pouvoirs.

Historique dans la mesure où elle signe également l'annonce d'une disparition quasi totale de la gauche dans la représentation nationale. En effet, les candidats PS se revendiquent pour la plupart de la majorité présidentielle, et seuls resteront dans les perspectives les plus optimistes 20 députés FI d'opposition de gauche dans ce pays.

C'est donc dans la gravité et abasourdi par cette vague de désengagement massif pour notre démocratie que nous nous réveillons ce matin. Nous, citoyens engagés, militants écologistes, défenseurs de la cause sociale, n'avons pas fait le poids face aux forces libérales et médiatiques. Nous avons fait la meilleure campagne que nous pouvions, porté au plus haut les idéaux démocratiques, sociaux et écologiques, et avons été balayés par des puissances qui nous dépassent. Nous continuerons cependant notre engagement politique, et nous adressons un message particulier à la presse, vous aurez à éclairer nos concitoyens sur les enjeux à venir, et animer ce débat démocratique qui se meurt.

Lucie Rousselou, Thomas Champigny,
et l'équipe de la France insoumise 4ème circonscription du Gard